Aujourd’hui de nombreux sites de téléchargements permettent aux internautes de télécharger de la musique, ou encore des films ainsi que d’autres fichiers utiles à ces derniers. Ils sont en générale gratuits ou à moindre coût. Certes, il faut souligner que c’est surtout dans le domaine de la musique que le piratage domine. Ceci est sans doute à cause des prix qui ne sont pas vraiment à la portée de tout le monde. Ainsi les hackers en profitent non seulement pour pirater des albums mais aussi de s’introduire dans les comptes des internautes qui sont abonnés sur les sites.

Qui bénéficie de la musique torrent ?

A première vue, deux acteurs principaux profitent de la musique torrent, celui qui l’écoute et les sites qui en proposent. Mais il ne s’agit là que d’un simple constat. Cependant, d’un autre angle, ce genre de musique profite surtout aux majors de la musique. Pour être plus précis, lorsqu’un chanteur célèbre lance fréquemment des albums, une tournée très prometteuse suivra par la suite. Ainsi, les personnes présentes à son concert ont écouté un tube à la télévision ou sur internet et ont cherché la musique torrent. Ces personnes finissent par devenir des fans et partage leur passion à des tierces. Puis le public s’agrandit, on se retrouve le plus souvent sous des guichets fermés lors des concerts. C’est un véritable gigantesque business dans lequel nagent les artistes, les producteurs et les vendeurs. Pour le cas de Thom York qui a compris l’influence du réseau bit torrent ainsi qu’à l’occasion de son dernier album « tomorrow’s Modern », il a employé cette méthode afin de dispatcher ses titres. Résultat, il est satisfait de cette action. L’offre de Thom York était légale par rapports à plusieurs qui sont proposées librement et que Hadopi considère comme illégales. Alors, le fait de télécharger sans prendre aucune mesure par cette voie là, pourrait vous conduire à certains problèmes judicieux.

Marier téléchargement gratuite et connexion VPN

Désormais, vous n’aurez plus de difficulté à distinguer la musique torrent et le téléchargement direct. Cependant, les risques sont les mêmes. Les plateformes qui offrent des fichiers en téléchargement direct sont les ennemies de la justice autant que le torrent est le principal obstacle de la Hadopi. Quand une enquête est lancée contre ce type de site, le serveur responsable qui dispose de toutes les informations confidentielles sera traqué par la justice. Et si par hasard votre adresse IP était enregistrée par la Hadopi, vous courrez également ce risque. Par rapport à tout cela, la meilleure manière de s’échapper à tout ceci est d’utiliser un VPN. Le VPN est une sorte de tunnel dans lequel toutes les actions que vous avez échangé entre le serveur seront masquées, protégés si l’on veut. Discrète et efficace, cet outil vous permet de changer de géolocalisation ou changer d’adresse IP, et même se faire passer pour un anonyme. Ainsi, il sera impossible pour votre serveur et l’Hadopi de connaitre que vous avez téléchargé et qu’est-ce que vous avez téléchargé. Mis à part cela, l’utilisation du vpn vous permettra d’échapper aux yeux trop curieux.

Par ailleurs, les hackers étant aussi très malin ainsi il est fortement conseillé de choisir un bon fournisseur de VPN dont le site vpnmag par le biais duquel vous pourriez faire un Test de VYPRVPN par VPNMAG.fr.